Nos missions

Le rôle des maisons de l’emploi, créées par la loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 et réaffirmées par la loi du 13 février 2008 relative à la réforme de l’organisation du service public de l’emploi, évolue, dans le cadre du recentrage des missions financées par l’État.

L’article L.5313-1 du code du travail précise leur rôle de fédérateur de l’action des partenaires publics et privés, en particulier en permettant l’association des collectivités territoriales à la mise en œuvre des politiques de l’emploi au niveau local. Les maisons de l’emploi s’inscrivent ainsi pleinement dans la volonté d’ancrer le service public de l’emploi dans les territoires et de mettre en œuvre des programmes d’actions prioritaires définis par les partenaires membres, sur la base de diagnostics partagés.

La maison de l’emploi reste fondée sur l’adhésion de chacun des acteurs concernés. Elle respecte l’identité de chaque partenaire, reconnaît leur responsabilité commune et les rassemble dans l’action.

L’activité des maisons de l’emploi, subventionnée par l’État, doit se concentrer sur deux axes de travail.

Source : Arrêté du 18 décembre 2013 portant avenant au cahier des charges des maisons de l’emploi

Axe 1 : Participer au développement de l’anticipation des mutations économiques

Dans le cadre de ce premier axe, sur la base d’un diagnostic territorial partagé, les maisons de l’emploi devront mener des actions de coordination et d’informations spécialisées à destination des acteurs locaux, institutionnels et économiques, afin de leur permettre de mieux anticiper les mutations économiques sur le territoire concerné.

Les maisons de l’emploi pourront assurer l’animation, la coordination et la mise en œuvre des actions en matière de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales. Elles favorisent également, en coordination avec les autres opérateurs du service public de l’emploi, le travail en commun avec les branches professionnelles sur leur ressort territorial.

Axe 2 : Contribuer au développement local de l’emploi

Dans le cadre de la stratégie définie, les maisons de l’emploi ont vocation à contribuer au développement local. Elles doivent de ce fait coordonner et fluidifier la transmission d’informations et les relations entre les acteurs sur le territoire et non créer une nouvelle offre de services propre.

Cette action de coordination et de mise en œuvre, dans le respect des compétences de chacun des acteurs, peut intervenir dans des champs extrêmement divers en matière de développement local : aide à la création et reprise d’entreprises, appui à la création de commerces et de services de proximité, responsabilité sociale des entreprises, promotion et facilitation de la clause sociale.